C'est décidé! Je me lance! Direction les "petits" commerçants de mon village (boulanger et boucher) avec mon panier et mes tup-tups.

    Avec une certaine appréhension, je pousse la porte de la boulangerie pâtisserie. (Ouf! Il n'y a personne!) "Bonjour! Je voudrais deux pains au chocolat. Cela vous dérange-t-il de les mettre dans ma petite boîte?". Légèrement surprise, la boulangère garde néanmoins le sourire et repose le sachet qu'elle avait machinalement pris et dépose les viennoiseries dans ma jolie boîte rose. 

     Je reprends mon souffle. Je suis peut être passée pour une originale mais je n'ai pas essuyé de refus.

     A la boucherie, je tâte le terrain avant. J'ai lu que beaucoup prétextait un problème hygiénique pour refuser la démarche. Je me lance: "Accepteriez vous de mettre ma viande dans des boîtes que j'amènerai de chez moi?" Et là aussi, la réponse est positive. Le boucher me félicite même pour la démarche et nous discutons un peu "écologie".

     Alors, j'ai élargi ma gamme de contenants (que je choisis en verre tant qu'à faire): pour le boucher, pour le fromager (rayon de mon Bioccoop qui a d'ailleurs mis des affiches dans tout le magasin pour inciter les clients à amener leur contenant.)

     A lire pour vous aider à démarrer, peaufiner votre technique: La Famille Presque ZD.